mercredi 13 février 2008

La magie de Cuba

Souvenirs de Cuba, où j'ai séjourné à plusieurs reprises pour les besoins de la réalisation d'un livre… C'était il y a quelques années. Les mots simples et magiques de Georges Brassens m'ont semblé les plus appropriés pour “illustrer” cette série de photos…

“Chères images aperçues


Espérances d'un jour déçues
Vous serez dans l'oubli demain


Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu'on se souvienne


Des épisodes du chemin
Mais si l'on a manqué sa vie
On songe avec un peu d'envie


A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu'on n'osa pas prendre
Aux cœurs qui doivent vous attendre


Aux yeux qu'on n'a jamais revus…”


Texte : Georges Brassens (Les Passantes)
Photos réalisées dans la ville de Trinidad, Cuba


5 commentaires:

  1. Avec toi, Cuba devient une œuvre d'art ; c'est vraiment superbe ;))

    RépondreSupprimer
  2. Magnifiques photos, maestro ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  3. peipin en provence13 février 2008 à 10:43

    Je ne connaissais pas cette chanson (ou ce texte) de Brassens. Très bon choix pour ces superbes photos. Bravo l'artiste !

    RépondreSupprimer
  4. Au fait, je t'ai "tagué" sur mon blogue à propos d'un petit jeu… que lis-tu en ce moment ?

    RépondreSupprimer
  5. Quelles belles photos de ce Cuba que peu de gens veulent connaitre ou meme voir. Superbe. J'avais oublie Brassens, impardonnable (je viens visiter via le blog de Deef, un autre blog qui fait plaisir a explorer)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour ce billet.